Rate this post

La Maison Blanche a récemment défini de nouvelles règles pour les voyages à destination et en provenance des États-Unis alors que les restrictions de vol sont levées pour la première fois en 19 mois. Celles-ci entreront en vigueur le lundi 8 novembre.

Les industries du voyage et des affaires demandent depuis un certain temps la levée de l’interdiction et le nombre moyen de recherches quotidiennes de voyages aux États-Unis au sein de TravelPerk a plus que doublé depuis l’annonce de la date de réouverture.

Voici un aperçu des nouvelles restrictions de voyage et quelques conseils pour les prendre en compte si vous prévoyez de voyager aux États-Unis dans les prochains mois.

Les principaux changements entrant en vigueur :

Les voyages depuis 33 pays sont de retour !

Les États-Unis admettront les voyageurs aériens entièrement vaccinés des 26 pays Schengen en Europe ainsi que la Grande-Bretagne, l’Irlande, la Chine, l’Inde, l’Afrique du Sud, l’Iran et le Brésil.

Les voyageurs doivent être complètement vaccinés – à quelques exceptions près

Les voyageurs sont considérés comme complètement vaccinés deux semaines après avoir reçu une seule injection du vaccin Janssen ou la deuxième dose d’autres vaccins approuvés. Tous les vaccins approuvés par les organismes de réglementation de la santé des États-Unis ou l’Organisation mondiale de la santé seront acceptés.

Il y a quelques exceptions, et ceux des catégories ci-dessous peuvent être en mesure d’entrer aux États-Unis sans être complètement immunisés. Il s’agit notamment de toute personne qui :

  • A moins de 18 ans
  • Provient d’un pays où la couverture vaccinale est inférieure à 10 % en raison de pénuries de vaccins
  • Ne peut pas être immunisé pour des raisons médicales
  • Voyage pour des raisons sanitaires ou humanitaires d’urgence

Les visiteurs de ces catégories doivent avoir une raison « spécifique et convaincante » pour entrer dans le pays.

Un test COVID-19 est toujours nécessaire pour tous les voyageurs

Quel que soit leur statut vaccinal, les voyageurs doivent passer un test viral. Les voyageurs entièrement vaccinés ne doivent pas passer le test plus de 3 jours avant le départ, tandis que ceux qui ne sont pas entièrement vaccinés doivent passer le test pas plus d’un jour avant le voyage. Les détails des tests autorisés sont disponibles sur le site Web du CDC.

Les compagnies aériennes devront vérifier les statuts de vaccination

Les compagnies aériennes seront tenues de vérifier le statut d’un voyageur avant de pouvoir embarquer dans un avion à destination des États-Unis. La preuve de vaccination doit avoir été délivrée au moins deux semaines avant le voyage et doit provenir d’une source officielle.

Un ESTA est encore nécessaire avant de réserver

Vous devez demander et disposer d’un ESTA (système électronique d’autorisation de voyage) valide avant de réserver votre vol. Votre ESTA est valable deux ans (à condition de ne pas changer de passeport) et permet des voyages jusqu’à 90 jours pour affaires ou loisirs

Les citoyens américains non vaccinés peuvent revenir

Ceux qui ne sont pas complètement vaccinés peuvent revenir, à condition de pouvoir présenter un test COVID-19 négatif un jour avant le départ et la preuve qu’ils ont acheté un test COVID-19 à passer après leur arrivée.

Les restrictions locales diffèrent selon l’État américain

Les règles et règlements sur la distanciation, le port du masque, l’hospitalité, etc. peuvent différer d’un État à l’autre. Le CDC vous aide également à connaître les restrictions imposées par chaque service de santé de l’État.

Découvrez nos meilleurs conseils pour voyager vers et depuis les États-Unis :

1. Vérifiez les risques et les exigences de test avant de planifier votre voyage

Donnez la priorité à la sécurité des voyages en réservant votre voyage avec un outil qui vous fournit des informations à jour sur les restrictions de voyage lorsque vous réservez.

2. Gardez un masque à portée de main – vous en aurez toujours besoin

De nombreux transporteurs aériens, organismes de transport public et environnements intérieurs peuvent toujours exiger l’utilisation d’un couvre-visage pour votre santé et celle de votre entourage. Si vous avez besoin d’aide pour choisir les masques qui vous conviennent, consultez notre guide pratique des meilleurs masques faciaux à porter en voyage. N’oubliez pas d’en emporter un supplémentaire dans votre bagage à main au cas où !

3. Augmentez votre budget voyage

Les prix des hôtels fluctuent souvent tout au long de l’année, donc établir des budgets fixes pour vos voyages peut parfois signifier qu’une bonne affaire un jour est une prime le lendemain. Choisir un outil de gestion des voyages qui vous permet de définir des budgets dynamiques peut vous aider à économiser et à définir des budgets de voyage plus réalistes.

4. Gardez le contrôle de qui voyage et quand

La situation changeant quotidiennement, il peut être difficile de se tenir au courant des changements et de savoir s’ils affectent vos voyageurs. Assurez-vous que votre voyagiste peut vous fournir des informations à jour sur la façon dont ces restrictions pourraient affecter les personnes en voyage ou sur le point de voyager.

5.Passez en revue la capacité et les protocoles de votre bureau

Au fur et à mesure que les gens recommencent à visiter vos bureaux, il est important de s’assurer que vous avez la bonne capacité et les bons protocoles en place. TravelPerk peut vous montrer qui se rend à vos bureaux et quand afin que vous puissiez vous assurer que vous êtes prêt.

6. Soyez flexible au cas où les plans devraient changer

La flexibilité était un défi dans les voyages d’affaires avant même le déclenchement de la pandémie de coronavirus ! Différents pays et régions traitent toujours les vaccinations et les épidémies à des vitesses différentes, c’est donc toujours une bonne idée d’envisager des tarifs flexibles et des options de réservation afin que vous puissiez vous adapter rapidement si les plans doivent changer. Bien sûr, l’assurance voyage est géniale. Mais la flexibilité est meilleure.

7. Récupérer la TVA sur tout voyage en Europe

Choisir des options plus rentables peut permettre de convaincre plus facilement votre entreprise de reprendre le voyage. Saviez-vous que si vous voyagez en Europe pour affaires, vous pouvez récupérer la TVA sur de nombreuses parties de votre voyage et économiser jusqu’à 25 % ?

8. Les voyages d’affaires ne doivent pas coûter la terre

78% des consommateurs souhaitaient voir des alternatives de voyage durables, selon une étude récente du BCG, mais l’accès et le coût les empêchent d’agir. Voyager pour affaires peut également se faire de manière durable si vous choisissez un fournisseur qui vous aide à faire des choix durables et à compenser les émissions.

9. Donnez aux voyageurs les outils dont ils ont besoin pour rester en sécurité

Donnez aux voyageurs une liste de contrôle de toutes les réglementations et mesures de sécurité clés qu’ils doivent connaître avant et pendant leurs voyages, ainsi qu’une liste de contacts clés en cas d’urgence. Incluez toutes les informations pertinentes de tous les organismes médicaux et gouvernementaux concernés, par exemple le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) et le Département d’État pour les voyageurs américains.

Votre voyagiste peut vous aider

La bonne nouvelle si vous envisagez de redémarrer les voyages d’affaires aux États-Unis est que les plateformes de voyage en ligne comme Travelperk peuvent vous aider avec tout cela et plus encore. Nos informations à jour sur les restrictions de voyage peuvent vous aider à rester à jour lorsque vous réservez, avant et pendant votre voyage, et nos options de réservation flexibles signifient que vous pouvez modifier ou annuler à tout moment, sans poser de questions. Avec le plus grand inventaire de voyages au monde, une budgétisation flexible et des services de récupération de la TVA, vous pouvez trouver les bonnes options de voyage pour vous à un prix avantageux et demander un remboursement. Et nous pouvons même vous aider à compenser l’empreinte carbone de vos déplacements.